SAINT ASTIER TRIATHLONHistoriquement, Saint-Astier Triathlon a été le premier club de la spécialité fondé en région Aquitaine sous l'appelation Jeunesse Sportive Astérienne. Il a été créé officiellement en janvier 1988 par cinq pionniers avant même la création de la FFTri qui n'a été mise en place qu'en 1989.

Marc Pont, alors instructeur au C.N.E.F. Gendarmerie et premier Président, Henry Maunoury et Pascal Deguilhem (futur député de la circonscription) firent connaissance en participant aux premières épreuves organisées en 1987 dans le Sud-Ouest. Gérard Vaudou, toujours membre actif du club, et Jean-Pierre Ventré furent "enrôlés" pour constituer une équipe de copains et avoir accès aux équipements sportifs et à des créneaux piscine.

anciens1

anciens2

Gérard Vaudou, toujours licencié au club, passe le relais en 1988

La machine était lancée, avec l'arrivée de nouveaux compétiteurs et des participations aux championnats de France par équipes, à Nice et même à Hawaii dans les années 90. Le triathlon de Saint-Astier fit son apparition en 1990 au camping avec une natation dans la rivière Isle et attira plus de 400 concurrents en 1994 .

anciens3

Marc Pont, premier Président du club avec le matériel des années 1980

anciens 4

Marc Pont à la sortie natation et Pascal Deguilhem sur le triathlon international de Nice

La qualité de l'eau n'étant pas toujours au rendez-vous, il sera remplacé par une nouvelle épreuve en 2009 : le trail Astérius. En 2000, Lionel Roye démarra l'école de triathlon, alors seule labellisée en Aquitaine, sous la responsabilité de Bernard Feniou, devenu depuis le conseiller technique régional de la Ligue.

 presse trist

presse asterius

En 2008, huit Astériens ont relevé le défi de finir l'Embrunman, et ont contribué à l'attirance du club pour les épreuves de longue distance (Chtriman, Iron Médoc, Altriman). Les couleurs verte et noire feront le tour du monde avec Pascal Fournier, le médecin du club, qui a bouclé 13 triathlons distance Ironman sur trois continents dont le fameux Norseman. Ils seront quatre en 2014 à finir l'Ironman d'Australie à Busselton. En 2015, Olivier Pourteyron, ancien champion du monde de kayak C2, participe au championnat du monde Half Ironman en Autriche. L'année suivante, il sera au World Ironman Championship d'Hawaii comme le fut avant lui Lionel Roye.

presse embrun

Saint-Astier Triathlon regroupe aujourd'hui plus de 120 licenciées et licenciés de tous âges et est présent sur la plupart des épreuves régionales. Le projet sportif prévoit la mise sur pied d'équipes masculines et féminines au niveau fédéral pour les années à venir à partir du développement d'une "école de compétition" avec les jeunes cadettes et cadets.

 busselton

 Nos couleurs à l'autre bout du monde : Ironman de Busselton en Australie