Édouard Billotte a dû rencontrer quelques marmottes dans les Alpes et imiter leur sommeil légendaire puisque c'est un bon mois après la course qu'il livre son compte-rendu!
 
"Bien motivé par le projet club de l'an dernier et frustré de ne pas avoir pu vous accompagner l'an dernier je me suis lancé cette année sur le L et Stéphane Donnadier a eu pitié de moi, donc il s'est joint à moi en s'inscrivant sur le M.
 
Jeudi 27 juillet s'est déroulé le format L avec des températures plutôt douces donc idéales. Avec très peu d'entraînement compte tenu du menu du jour (reprise en mai-juin après une coupure d'un an), l'objectif sera de finir en prenant du plaisir. Cela est chose faite, avec une natation agréable, un vélo très prudent où le manque de bornes à l'entraînement m'auront bien fait défaut et enfin une course où j'ai pu profiter avec ce qu'il me restait dans les jambes. Au final je boucle la course en 9h28 à la 604ème position.Très content d'avoir pu faire cette course avec beaucoup de plaisir et beaucoup de motivation pour la suite! En bonus, j'ai pu partager ce moment avec mon cousin qui m'aura accompagné une bonne partie de la montée de l'Alpe du grand Serre et qui terminera lui sa course une bonne heure devant moi pour son dernier triathlon.
 
Vendredi 28 juillet, Stéphane s'élance à son tour sur le M qu'il a déjà achevé l'an dernier. Il aura lui des conditions climatiques plus difficiles avec de fortes chaleurs et un départ à 14h donc très chaud. A priori il est parti un peu trop fort en natation et s'est vite mis dans le rouge. Du coup il aura eu du mal à se refaire la cerise avant la montée de l'Alpe d'Huez en plein soleil donc il en a bavé. Il bouclera la course en 3h03 à la 606ème place. 
 
Maintenant pourquoi pas Embrun l'année prochaine... J'ai cru comprendre que certains étaient intéressés pour un premier Ironman en 2018. A bon entendeur..."
 
alpehuez edouard